C'est quoi ?

L’ostéopathie est une médecine manuelle fondée sur la capacité du corps à s’autoréguler.
Elle consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et
traiter manuellement les dysfonctions de mobilité des tissus du corps humain, susceptibles d’en
altérer l’état de santé.

C’est pour cela qu’en ostéopathie nous ne traitons pas un symptôme mais le corps dans
son ensemble.

IMPORTANT ! : Il n'est pas nécessaire d'être adressé par un médecin généraliste pour
consulter un ostéopathe. Ce dernier est en mesure d’établir un diagnostic différentiel et d’exclusion. Néanmoins, l'ostéopathe ne se substitue pas à la médecine traditionnelle.

ATTENTION : Il est vivement conseillé de consulter de façon préventive, avant l'apparition des
symptômes.

Pour qui ?

Adaptée à chaque patient en fonction de son âge et de sa morphologie, l’ostéopathie s’adresse à tous, du nourrisson à la personne âgée, en passant par l’enfant, le sportif et la femme enceinte. L’ostéopathe va donc adapter ses techniques en fonction du patient.

Pourquoi consulter ?

L'Ostéopathe peut agir de façon préventive ou curative sur différents niveaux :

  • SÉQUELLES DE TRAUMATISME

    Douleurs ou gènes résiduelles suite à un accident, une chute, un choc...

  • SYSTÈME OSTÉO-ARTICULAIRE

    Mal de dos, torticolis, douleurs articulaires, rhumatismes, tendinites, entorses, récupération...

  • SYSTEME DIGESTIF

    Ballonnements, constipations, diarrhées, digestion difficile, reflux gastriques, nausées...

  • SYSTEME NEUROLOGIQUE

    Névralgies (sciatiques, cruralgies, névralgies cervico-brachiales...), anxiété, stress, troubles du sommeil...

  • SYSTEME CARDIO-VASCULAIRE

    Troubles circulatoires, jambes lourdes, troubles menstruels, hemoroïdes, maux de tête, migraines...

  • SYSTEME ORL

    Sinusites chroniques , rhinites chroniques, angines chroniques, acouphènes, otites...

  • ACCOMPAGNEMENT DU SPORTIF amateur ou haut niveau

    Prévention, préparation à l’effort, récupération de blessures, douleurs aigues ou
    chroniques liées à l’activité physique, optimisation du geste et des capacités...

  • PERI-NATALITE

    Troubles liés à la grossesse, préparation à l’accouchement, récupération post-natale,
    accompagnement du nourrisson (troubles digestifs, troubles du sommeil…).

  • PREVENTION DES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

    Au travail, les gestes répétitifs, les positions statiques prolongées, le stress, peuvent être à l’origine d’affections péri-articulaires touchant les articulations, les muscles, les tendons.
    L’ostéopathe va intervenir de façon préventive ou curative pour limiter ces TMS.

Cependant, l’ostéopathie a ses limites. Elle ne soigne pas les pathologies tumorales, génétiques ou rhumatismales, mais elle peut dans bien des cas apporter un complément au traitement médical traditionnel afin d’améliorer votre quotidien.

Déroulement d'une séance

  • Interrogatoire précis et ciblé sur les antécédents traumatiques et chirurgicaux, sur les maladies et les traitements en cours, et sur le motif de consultation, afin de bien comprendre l’origine du symptôme.
    L’ostéopathe va donc analyser s’il y a d’éventuelles contre-indications à sa thérapie ou à certaines techniques.
  • Tests palpatoires spécifiques : Examen du corps du patient à la recherche de restrictions de mobilité entre les différents tissus du corps pouvant en altérer l’état.
  • Traitement toujours à l’aide de ses mains, l’ostéopathe va redonner de la mobilité aux régions responsables de la perte d’équilibre du corps.

Remarque : Pour une meilleure prise en charge, il est nécessaire que vous soyez acteur de votre santé. Durant la séance, n’hésitez pas à nous poser toutes vos questions, Nous prendrons le temps nécessaire pour y répondre. 

si possible, pensez à prendre vos examens complémentaires en rapport avec le motif de consultation.

Legislation

En France, l’ostéopathie est reconnue depuis 2002, année du texte légiférant la pratique de l’ostéopathie par des non-médecins.

Selon l’article 75 ( loi n° 2002-303 du 4 Mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé), l’usage du titre d’ostéopathe est officiellement reconnu en Les décrets d’applications qui encadrent cette nouvelle profession sont parus le 25 Mars 2007. Ils définissent les actes ostéopathiques autorisés ainsi que le temps de formation pédagogique minimum nécessaire à l’obtention du diplôme en ostéopathie (D.O.).

En août 2007, un arrêté a déterminé les établissements agréés par l’état, ayant donc le droit de dispenser une formation d’ostéopathe.

Décret n° 2007-437 du 25 mars 2007 relatif à la formation des ostéopathes.

Par la suite, un arrêté a permis d’établir une liste des établissements agréés ayant le droit de former de nouveaux praticiens à la pratique de l’ostéopathie.

Des discussions sont actuellement en cours et devraient aboutir à de nouveaux décrets définissant l’ostéopathie comme un métier à part entière et non plus comme un titre comme c’est le cas aujourd’hui.